13.10.2021

Académie syndicale des femmes 2021 : la représentativité des femmes dans les syndicats au cœur d’un atelier à Bohicon.

À Bohicon, se tient du 13 au 16 octobre, l’édition 2021 de l’Académie syndicale des femmes. Cette rencontre rassemble une trentaine de femmes venues de toutes les confédérations syndicales du Bénin et porte sur le thème : « Contribution des femmes à l’enracinement des syndicats au Bénin : quelles responsabilités pour quels impacts ? ».

Académie syndicale des femmes. C’est le nouveau creuset de la Fondation Friedrich Ebert bureau de Cotonou pour une meilleure contribution des femmes à l’enracinement des syndicats au Bénin. Pour sa première édition, elle rassemble à Bohicon, une trentaine de femmes en provenance de diverses confédérations syndicales du Bénin autour du thème : « Contribution des femmes à l’enracinement des syndicats au Bénin : quelles responsabilités pour quels impacts ? ».

Pour la chargée de programmes de la FES-Bénin, Nouratou Zato, cette académie vise à « renforcer les capacités des femmes des syndicats pour améliorer leur représentativité dans les instances dirigeantes des organisations syndicales au Bénin ». Cette initiative fait suite, selon elle, à un certain nombre d’études et de constats. C’est donc le lieu de faire un autodiagnostic des obstacles à la représentativité des femmes dans les syndicats.

La Représentante résidente de la FES-Bénin, Dr Iris NOTHOFER a souligné pour sa part que la Fondation a été de tout temps, préoccupée par le positionnement des femmes. À ce sujet, elle a martelé que la FES « dans son travail sur le continent met l’accent sur l’amélioration de la représentation et des capacités organisationnelles des syndicats, en renforçant leur processus de démocratisation interne et en consolidant leur capacité d’intervention tout en faisant de l’intégration des femmes, un aspect clé ». Cette attention particulière à l’égard des femmes s’explique selon elle, par le fait que la contribution des femmes au travail a été et est toujours sous-estimée, mais aussi parce que les préoccupations des femmes ont été marginalisées sur le marché de travail et lors de prise de décision qui concerne les politiques du marché du travail et du développement économique.

Au regard de cet état de choses, Dr Iris NOTHOFER a évoqué l’urgence de « procéder à une transformation profonde et radicale de ces structures syndicales afin de parvenir à des solutions durables. Parce que la pertinence des syndicats dépend de cette stratégie de redynamisation ». Elle espère qu’à l’issue de cette rencontre, les participantes renforceront leurs capacités en tant que femmes syndicalistes à participer à la prise de décision et au leadership au sein des syndicats, mais aussi ce séminaire leur permettra de réfléchir et d’élaborer des stratégies syndicales pour une implication pertinente et crédible des femmes dans leurs organisations. Pour l’atteinte de ces objectifs, cinq communications sont prévues à l’occasion notamment « Femmes et fondamentaux du syndicalisme », « Les femmes dans l’histoire du mouvement syndical béninois : bilan et perspectives ! ».  

Friedrich-Ebert-Stiftung
Bureau Bénin

Rue Amelco
Quartier "Les Cocotiers"
08 BP 0620

Tri Postal

Cotonou – Bénin

(+229) 67 67 04 65
info(at)fes-benin.org

Équipe & Contact


Twitter

Twitter

Suivez-nous sur Twitter ! suivant

Vers le haut