22.07.2021

Dialogue sur les droits humains : la CBDH face aux jeunes leaders à Dangbo

À Dangbo a démarré ce 22 juillet 2021 un dialogue sur les droits humains. Cette rencontre est une initiative de la Commission Béninoise des Droits de l’Homme avec l’appui de la Fondation Friedrich Ebert Bénin.

« CBDH : les droits des citoyens et la démocratie ». C’est le thème du dialogue de deux jours sur les droits humains qui se tient à Dangbo sur initiative de la Commission Béninoise des Droits de l’Homme avec l’accompagnement de la Friedrich Ebert Stiftung. Sont conviés à ce dialogue, une quarantaine de jeunes leaders venus de tout le Bénin.

Présente à l’ouverture de cette activité, Iris Nothofer, Représentante résidente de la FES-Bénin, a relevé qu’on « parle beaucoup de l’universalité et de l’indivisibilité des droits humains, deux principes qui sont au cœur de la Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948. Mais en même temps, des violations se produisent dans chaque partie du monde ; la discrimination, l'exclusion ou la détention arbitraire sont une réalité quotidienne ». Une contradiction qui montre selon elle « que les droits de l’homme ne sont pas réalisés par leur existence ». Pour la Représentante résidente, il est important d’une part de mettre en place des institutions et des procédures visant leur promotion et leur protection. D’autre part, l'éducation et le savoir sont la base et le catalyseur pour améliorer la situation des droits de l’homme. Il faut connaître ses droits pour pouvoir les réclamer. Puisque ce dialogue de la CBDH s’inscrit dans cette logique, le Dr Iris Nothofer a apprécié son engagement et l'opportunité qu’elle offre aux participants de mieux connaître la Commission et son travail. « Il faut connaître ses droits pour les réclamer. Et il faut les défendre et les revendiquer sans cesse », a-t-elle conclu.

Clément Isidore CAPO-CHICHI,Président de la CBDH a rappelé à cette occasion que les jeunes ont un rôle fondamental à jouer aux côtés de la commission qu’il dirige. À l’en croire, « personne ne viendra défendre notre démocratie à notre place ». Il s’est donc estimé heureux que le dialogue sur les droits humains se poursuive.

Au nom de son équipe, le Président de la CBDH a à son tour témoigné sa reconnaissance pour cette opportunité que la FES-Bénin donne à la commission pour échanger avec les jeunes. Pour lui, « c’est seulement dans le dialogue et la compréhension mutuelle, dans les échanges que nous allons apprendre, comprendre et travailler ensemble pour que le Bénin continue avec sa démocratie et puisse apporter le meilleur à chacun de nous. » 

Friedrich-Ebert-Stiftung
Bureau Bénin

Rue Amelco
Quartier "Les Cocotiers"
08 BP 0620

Tri Postal

Cotonou – Bénin

(+229) 67 67 04 65
info(at)fes-benin.org

Équipe & Contact


Twitter

Twitter

Suivez-nous sur Twitter ! suivant

Vers le haut