mardi, 16.03.2021 - mercredi, 17.03.2021

FES Bénin : des travailleuses et travailleurs domestiques à l’école des techniques de lobbying et de plaidoyer

Le Réseau national des organisations syndicales des travailleuses et travailleurs domestiques (RNTD) avec l’appui de la Fondation Friedrich Ebert Stiftung Bénin organise du 16 au 17 mars 2021 à l’endroit de ses leaders un atelier sur les techniques de lobbying et de plaidoyer.

Les leaders travailleuses et travailleurs domestiques du RNTD sont à l’œuvre pour la reconnaissance de leur droit. Avec l’appui de la Fondation Friedrich Ebert Bénin, ils participent du 16 au 17 mars 2020 à un atelier de renforcement de capacité à Grand-Popo. Cette rencontre vise selon la coordonnatrice du RNTD, Pierrette VIDEGLA, de « fournir aux leaders du réseau national des travailleuses et travailleurs domestiques du Bénin les armes nécessaires pour mener le combat de la lutte pour la ratification de la convention C189 et de sa recommandation 201 ». Lesquels outils concernent les techniques de lobbying et de plaidoyer et passer en revue le contenu de la convention C189 de l’OIT. La Fondation Friedrich Ebert stiftung heureuse de soutenir l’initiative, espère que « grâce à ce processus les travailleurs pourront faire connaître leur situation, défendre leur droit, permettra de débrayer le terrain, de s’entendre de manière consensuelle sur ce que c’est que le travail domestique, ses défis actuels et ce que la législation prévoit par rapport à ce secteur en vue de l’élaboration au terme de cet atelier d’un plan concret pour la validation de la convention c189 », a laissé entendre Nouratou Zato, chargé de programmes à la FES.

« Les problèmes des travailleurs domestiques nous concernent tous »

Raymond Zoumatoun, Directeur des Normes et la législation au ministère de la Fonction publique, pense que les conditions des travailleuses et travailleurs domestiques nous concernent tous. « Le constat sur le terrain, c’est que ces travailleurs subissent les pires formes de traitement. Les questions qui touchent à la sécurité sociale de ces travailleurs ne sont pas effectives », a-t-il regretté. Cependant, Raymond Zoumatoun pense que l’espoir n’est pas perdu. Pour preuve, il a fait savoir que sa direction a déjà procédé à la « pré validation d’une étude financée par l’UNICEF qui enclenchera le processus d’examen de la norme afin que des propositions soient faites au gouvernement et au pouvoir public pour la ratification de la convention C198. Malgré ces signes avant-coureurs de la bonne avancée du processus, il prévient que le projet de ratification n’est pas un projet banal. « La tâche ne sera pas facile compte tenu des enjeux et des intérêts en question. Il faut véritablement s’armer de courage et d’ardeur et à cet effet, je salue le sens d’anticipation du réseau qui a voulu se donner les moyens pour convaincre les acteurs et les décideurs en particulier. Je peux rassurer que le ministère du Travail jouera pleinement sa partition », a-t-il rassuré.

Friedrich-Ebert-Stiftung
Bureau Bénin

Rue Amelco
Quartier "Les Cocotiers"
08 BP 0620

Tri Postal

Cotonou – Bénin

(+229) 67 67 04 65
info(at)fes-benin.org

Équipe & Contact


Twitter

Twitter

Suivez-nous sur Twitter ! suivant

Vers le haut