Économie informelle au Bénin : le document de politique nationale officiellement lancé

L’union nationale des acteurs de l’économie informelle du Bénin (UNAEIB) avec le soutien de la Friedrich Ebert Stiftung a procédé vendredi 23 juillet au lancement et à la dissémination du document de politique nationale de l’économie informelle.

La bourse du travail a abrité vendredi 23 juillet 2021 la cérémonie de lancement et de dissémination du document de politique nationale de l’économie informelle. Une initiative de l’Union Nationale des Acteurs de l’Économie Informelle du Bénin placée sur le thème : « Économie informelle au Bénin : défis et politiques ».

 Dr Iris NOTHOFER, Représentant résidente de la FES-Bénin après avoir salué l’initiative a tenu a rappelé que le renforcement du mouvement syndical et la représentation des travailleuses et travailleurs sont au cœur du travail de la Fondation Friedrich Ebert. Avant de reconnaître que la FES a négligé le secteur de l’économie informelle pendant longtemps. « Souvent pour les mêmes vielles raisons : Complexité et l’hétérogénéité des acteurs, l’idée qu’il s’agit d’un phénomène transitoire, l’absence d’un cadre propice à l’organisation, parfois une certaine réserve de la part des syndicats vis-à-vis du secteur, ou en pensant tout simplement que les travailleuses et travailleurs informels sont impossibles à recruter et à organiser », a-t-elle énuméré. L’oubli dont a fait l’objet le secteur de l’informel s’est aussi illustré à travers son absence des statistiques et sa non-couverture par les programmes de protection sociale.  Iris NOTHOFER s’est réjoui qu’on en soit arrivé aujourd’hui à un changement de perception sur le secteur grâce entre autres à la contribution de son prédécesseur Dr Hans Joachim Preuss.  

 

Document de politique nationale de l’économie informelle, un fruit de longue haleine

C’est désormais une évidence que l’UNAEIB dispose à ce jour d’un document de politique nationale de l’économie informelle. Pour Clarisse Gnahoui, Présidente PCA de l’UNAEIB, ce document est la résultante de plusieurs années de travail. « Il y a trois ans que la Fondation a contribué à la mise en place de ce regroupement qui a connu son épilogue les 11 et 12 décembre 2020 par la naissance à Bohicon de l’UNAEIB. Aujourd’hui, c’est d’un document de politique nationale que nous disposons », a-t-elle affirmé avec satisfaction. David Affodjou, Juriste consultant en droit social et inspecteur du travail, à qui est revenue la mission de présenter les grands axes, la vision générale et les fondements dudit document a fait savoir que ce dernier est d’un grand intérêt pour les travailleurs. À l’en croire, « le document de politique nationale constitue une référence qui permet à tous les intervenants qu’ils soient publics ou privés d’avoir un référentiel qui oriente leurs actions. Il permet aussi aux travailleurs d’avoir une unité d’action, d’agir d’une seule voix et de faire pencher certaines politiques publiques à leur faveur ».

La présidente PCA de l’UNAEIB a témoigné sa reconnaissance à la Fondation Friedrich Ebert pour son appui et a souhaité que les soutiens de tout genre continuent pour faire rayonner la plateforme afin que la recommandation 204 de l’OIT lié au travail descend des acteurs de l’économie informelle deviennent une réalité.

Pour corroborer le lancement et la dissémination du document de politique nationale de l’économie informelle, un panel d’échange sur « l’Économie informelle au Bénin : défis et politiques » a eu lieu avec la participation de Dramane OROU GUETIDO de l’UNAEIB, du Représentant de la Direction Générale de l’économie, du Président de la chambre des Artisans et de Kassim Assouma, Expert consultant. 

Assouma, Kassim; Affodjou, David

Document de la politique de l'économie informelle au Bénin Février 2021

Cotonou, 2021

Télécharger la Publication (3,6 MB, PDF-File)

Friedrich-Ebert-Stiftung
Bureau Bénin

Rue Amelco
Quartier "Les Cocotiers"
08 BP 0620

Tri Postal

Cotonou – Bénin

(+229) 67 67 04 65
info(at)fes-benin.org

Équipe & Contact


Twitter

Twitter

Suivez-nous sur Twitter ! suivant

Vers le haut