03.11.2021

Fes-Bénin : l’UNAEIB en atelier pour l’élaboration d’un plan stratégique quinquennale

Ouverture ce 3 novembre à Grand-Popo de l’atelier de planification stratégique de l’Union Nationale des acteurs de l’Économie Informelle du Bénin (UNAEIB). Cette rencontre se veut un creuset d’échange participatif et de discussion interactive entre les membres du conseil d’Administration pour définir les orientations stratégiques pour les 5 prochaines années.

Un long voyage nécessite de ménager sa monture dit-on. Du 3 au vendredi 5 novembre 2021, l'Union Nationale des acteurs de l'Économie Informelle du Bénin (UNAEIB) avec le soutien de la Fondation Friedrich Ebert tient un atelier de planification stratégique. Cette initiative est la deuxième étape après la cérémonie de lancement et de diffusion du  document de politique nationale de l'économie informelle à la bourse du travail le vendredi 23 juillet 2021.

Pour la représentante résidente, Iris NOTHOFER, il s'agit maintenant d'utiliser ce document comme un outil stratégique pour se rendre visible et pour créer des espaces de dialogue pas seulement entre les acteurs de l’économie informelle, mais aussi avec des organisations syndicales, avec des organisations de la société civile, avec des pouvoirs publics et des Partenaires Techniques et Financiers. À l’entendre, un tel dialogue crée des alliances stratégiques. « Il aide à formuler et négocier des demandes réalistes qui sont réellement adaptées aux circonstances particulières de l’économie informelle », a-t-elle affirmé.

En plus du dialogue et de l’alliance qui sont importants pour l’atteinte effective des différents objectifs stratégiques, Dr Iris NOTHOFER a insisté sur la nécessité de faire recours à la communication externe/interne, et la cohésion interne de l’association. C’est là, toute l’importance de cet atelier dont l’objectif est de permettre de faire le point, de réfléchir et d’élaborer une stratégie pour les prochaines années. À cet effet, Clarisse Gnahoui, Présidente du Conseil d’Administration de l’UNAEIB a rappelé les attentes de l’union à l’issue de cet atelier notamment l’évaluation de la feuille de route que s’est fixée l’organisation, renforcer les capacités des membres de l’UNAEIB sur les manières d’éviter les conflits dans les associations, la validation du diagnostic et l’orientation stratégique de l’UNAEIB pour les 5 ans à venir et l’adoption du projet de plan stratégique de l’UNAEIB. Elle a ensuite exhorté les membres du conseil d’administration à participer activement aux échanges afin de contribuer à son succès.  

 

La représentation des travailleuses et travailleurs du secteur informel reste un axe stratégique pour la Fondation Friedrich Ebert. D’une part parce que la majorité de la main-d'œuvre est informelle. D’autre part, parce qu’ils contribuent au développement socio-économique du pays. Au regard de son importance, il est essentiel de se mobiliser pour améliorer leur statut. Comme l’a reconnu la Représentante résidente de la FES, la Fondation est consciente de la complexité, de l’hétérogénéité et des multiples facettes de l’économie informelle. Ce qui doit retenir l’attention selon elle, ce sont ses buts principaux: le travail décent, la protection sociale, les opportunités économiques et de droits égaux.

Friedrich-Ebert-Stiftung
Bureau Bénin

Rue Amelco
Quartier "Les Cocotiers"
08 BP 0620

Tri Postal

Cotonou – Bénin

(+229) 67 67 04 65
info(at)fes-benin.org

Équipe & Contact


Twitter

Twitter

Suivez-nous sur Twitter ! suivant

Vers le haut