lundi, 14.12.2020 - mardi, 15.12.2020

Journée mondiale des migrants : la FES et la PMB à la rencontre des travailleurs migrants

Du 14 au 15 décembre 2020 se tient dans la commune d’Aplahoué une rencontre de la Plateforme Multiacteurs de la Migration au Bénin avec les travailleurs migrants. C’est une initiative de la PMB avec l’appui de la Fondation Friedrich Ebert.

La PMB à la rencontre des travailleurs migrants. C’est du 14 au 15 décembre 2020 dans l’Arrondissement d’Azovè dans le cadre de la célébration de la journée internationale des migrants. Une initiative en différée de la Plateforme Multiacteurs de la Migration au Bénin avec l’appui technique et financier de la Fondation Friedrich Ebert Bénin pour célébrer la journée internationale des migrants. Loin d’être un creuset festif, Yéloiga Gwladys Boni, Membre de la PMB a indiqué que cette rencontre vise à « présenter les résultats sur l’impact de la Covid-19 sur les migrants au Bénin et d’échanger avec les travailleurs migrants sur leurs attentes vis-à-vis des autorités béninoises, mais aussi celle de leur pays d’origine ». En complément aux objectifs en sus évoqués, Laurent Kpadé GBOGBO, Représentant les Migrants a ajouté que cet atelier servira aussi de cadre pour « faire des propositions de solutions à travers des échanges, de donner la parole aux migrants pour mieux apprécier leur préoccupation ».

Partenaire de la PMB, la Fondation Friedrich Ebert Bénin accompagne l’initiative.  Pour son Représentant résident, Hans-Joachim Preuss, « la mobilité est un droit humain et qu’il urge de voir comment le faire respecter dans le monde. Cette journée mondiale est donc une occasion pour discuter des droits des différents acteurs ». Il a aussi fait remarquer que les migrants vivent une situation « démunie » des possibilités que les nationaux disposent. C’est le lieu aussi selon lui de parler « des droits des travailleurs nationaux parce qu’ils craignent la perdre de leur emploi au profit des migrants. Le troisième acteur auquel il faut également penser à l’en croire est l’État. « Ses droits consistent à savoir qui est sur son territoire et ce qu’ils font », a indiqué Hans-Joachim Preuss. Dans la même lancée, le Chargé de mission du préfet du département du Couffo, Théophile KPANON a soutenu que la migration est née avec l’humanité. « Nous sommes des citoyens du monde. Béninois comme non béninois, nous devons nous considérer comme chez nous. L’effort à faire, c’est de se conformer aux orientations nationales », conseille-t-il. 

Après avoir remercié la Fondation Friedrich Ebert au nom de la Plateforme Multiacteurs de la Migration au Bénin, la représentante, Yéloiga Gwladys Boni a rappelé à l’occasion que la PMB « reste fondamentalement persuadé que l’effort prioritaire en faveur du statut précaire de nos frères et sœurs migrants en cette période critique de la Covid-19 doit nous amener aux choix impératifs pour s’orienter vers plus de progrès et de justice envers les migrants au Bénin ».

Friedrich-Ebert-Stiftung
Bureau Bénin

Rue Amelco
Quartier "Les Cocotiers"
08 BP 0620

Tri Postal

Cotonou – Bénin

(+229) 67 67 04 65
info(at)fes-benin.org

Équipe & Contact


Twitter

Twitter

Suivez-nous sur Twitter ! suivant

Vers le haut